De l’aléatoire prévisible

J’ai voulu créer un nouveau bucket sur AWS. Comme souvent, je mets un nom aléatoire. Mais aujourd’hui j’ai eu une surprise :

Comment un bucket avec un tel nom peut déjà exister ?

La réponse est simple. Pour générer le nom aléatoire, je fais un md5sum sur la sortie de pwgen :

[pastacode lang= »bash » manual= »pwgen%20%7C%20md5sum%0Ad605a2ab78b9c7ccae50828133ffa30c%20%20- » message= » » highlight= » » provider= »manual »/]

Sauf qu’aujourd’hui, j’ai fait :

[pastacode lang= »bash » manual= »pwger%20%7C%20md5sum%20%0Abash%3A%20pwger%3A%20command%20not%20found%0Ad41d8cd98f00b204e9800998ecf8427e » message= » » highlight= » » provider= »manual »/]

Notez le pwger à la place du pwgen.

Le command not found est envoyé sur STDERR, donc n’est pas pris en compte par md5sum. Du coup le md5sum est fait sur rien. D’ailleurs on peut arriver au même résultat avec :

[pastacode lang= »bash » manual= »echo%20-n%20 »%20%7C%20md5sum%0Ad41d8cd98f00b204e9800998ecf8427e%20%20- » message= » » highlight= » » provider= »manual »/]

Note : le -n sert à éviter le retour chariot.

Si le bucket existait déjà, c’est juste parce-que je ne suis pas être le seul boulet à faire des fautes de frappe.