Wallix : réinitialiser le mot de passe admin

Il faut se connecter au wallix en SSH avec le compte wabadmin sur le port 2242 :

ssh wabadmin@serveur_wallix -p 2242

Ensuite la commande super permets de se connecter au compte wabsuper. De là, la commande sudo -i permets de se connecter en root.

Ensuite, pour réinitialiser le mot de passe admin, il faut entrer les deux commandes suivantes :

WABRestoreDefaultAdmin
echo "update user set pwdChangeTime = now() where cn = 'admin';" | mysql -u root -h localhost wallix --password=admin --default-character-set=utf8

Les identifiants admin seront rétablis à admin / admin. Wallix demandera de les changer à la première connexion.

De l’aléatoire prévisible

J’ai voulu créer un nouveau bucket sur AWS. Comme souvent, je mets un nom aléatoire. Mais aujourd’hui j’ai eu une surprise :

Comment un bucket avec un tel nom peut déjà exister ?

La réponse est simple. Pour générer le nom aléatoire, je fais un md5sum sur la sortie de pwgen :

pwgen | md5sum
d605a2ab78b9c7ccae50828133ffa30c  -

Sauf qu’aujourd’hui, j’ai fait :

pwger | md5sum 
bash: pwger: command not found
d41d8cd98f00b204e9800998ecf8427e

Notez le pwger à la place du pwgen.

Le command not found est envoyé sur STDERR, donc n’est pas pris en compte par md5sum. Du coup le md5sum est fait sur rien. D’ailleurs on peut arriver au même résultat avec :

echo -n '' | md5sum
d41d8cd98f00b204e9800998ecf8427e  -

Note : le -n sert à éviter le retour chariot.

Si le bucket existait déjà, c’est juste parce-que je ne suis pas être le seul boulet à faire des fautes de frappe.